Quel capteur de puissance pour mon gravel ?

MATOS

pub

🌸 GRAND DESTOCKAGE 🌸

Livraison express chez vous dès le lendemain ! 🚀

🎁 JE FONCE 🎁


Les capteurs de puissance sont les appareils parfaits pour mesurer vos séances d’entraînement, si vous voulez tirer le meilleur parti de votre entraînement.

Mais, comme pour la plupart des choses dans le cyclisme, il existe une grande variété de choix – et ce qui est le mieux pour un coureur n’est pas nécessairement le meilleur capteur de puissance pour tous. Tout dépend des caractéristiques que vous recherchez, des spécifications de votre vélo et, surtout, de votre budget.

Dans ce guide, je vais vous expliquer quelles sont les caractéristiques importantes à regarder lors de l’achat d’un capteur de puissance sur pédale ou manivelle, mais également vous conseiller sur les meilleurs modèles de capteurs de puissance pour gravel.

Qu’est-ce qu’un compteur de puissance et pourquoi c’est utile son un gravel ?


Pour faire simple, un compteur de puissance est un ensemble de balances mobiles qui mesurent votre puissance de sortie, calculée en multipliant le couple (la force avec laquelle vous pédalez) par la cadence (la vitesse à laquelle les pédales tournent – ou le nombre de tours par minute).

Votre puissance est mesurée en watts (un watt équivaut à un joule par seconde), ce qui vous permet de calculer exactement la quantité d’énergie que vous mettez dans les pédales à chaque instant.

Grâce à ces données, vous pouvez calculer votre charge d’entraînement, cibler des niveaux d’effort précis dans vos zones d’entraînement, suivre l’évolution de votre condition physique, déterminer le nombre de calories que vous brûlez et bien plus encore.

Combinez ces données avec celles d’un compteur GPS de vélo et d’un cardiofréquencemètre et vous obtiendrez un outil très puissant entre de bonnes mains.

Comment fonctionne un capteur de puissance et comment s’en servir pour améliorer son entrainement en gravel ?

Les watts représentent l’énergie nécessaire pour déplacer une masse sur une distance donnée en un temps donné. Ainsi, en termes de cyclisme, la masse est vous et votre vélo et la distance est le terrain parcouru.

Cependant, déplacer un vélo est un scénario beaucoup plus compliqué car sa résistance au mouvement est loin d’être constante. En termes simples, la puissance est donc égale à la force x la vitesse.

C’est la clé qui permet de comprendre le fonctionnement d’un compteur de puissance. Il s’agit essentiellement d’appliquer cette équation à une partie donnée du vélo – qu’il s’agisse de l’axe du pédalier, de la manivelle, du moyeu, de l’axe de la pédale, etc.

La mesure précise de cette force est l’un des plus grands défis que doivent relever les fabricants de wattmètres, les plus petits détails tels que l’emplacement des jauges, la qualité des jauges elles-mêmes et même la température du matériau mesuré étant d’une importance capitale.

Les différents types de capteurs de puissance

👉 Les systèmes basés sur les pédales sont faciles à installer et à déplacer d’un vélo à l’autre, mais ils peuvent être moins précis en raison de la complexité de la mesure de la force. De plus, ils sont exposés et donc plus susceptibles d’être endommagés.

👉 Les systèmes de pédalier peuvent être précis et nécessitent peu d’entretien. Cependant, l’installation est plus difficile et est encore compliquée par les différents standards de pédalier disponibles aujourd’hui. N’oubliez pas qu’un tel système peut ne pas convenir à votre vélo et que vous devrez peut-être utiliser une chaîne d’une marque différente de celle du reste de votre transmission.

👉 Les capteur basés sur les plateaux peuvent être très précis, mais il convient de rappeler qu’ils ne mesurent pas réellement la puissance individuelle gauche/droite, bien qu’ils puissent l’estimer. Comme les systèmes de pédalier, ils ne sont pas aussi facilement interchangeables d’un vélo à l’autre que les systèmes basés sur les pédales et il peut y avoir des problèmes de compatibilité.

👉 Les systèmes basés sur les manivelles sont relativement faciles à déplacer d’un vélo à l’autre. Comme les pédales, ils peuvent être à simple ou double face et les exemples les plus populaires sont le pédalier Stages et le compteur de précision 4iiii.

Pourquoi les capteurs de puissances sont-ils si chers ?

Il existe aujourd’hui une incroyable variété de capteurs de puissance sur le marché, ce qui a contribué à accroître leur popularité et le volume des ventes, et donc à faire baisser les prix. Toutefois, il s’agit toujours d’une technologie en évolution, ce qui doit être pris en compte dans le prix final.

👉 Entrée de gamme – entre 300 et 500 €

À ce prix, vous obtiendrez probablement une mesure unilatérale qui double la lecture pour estimer les deux jambes. Les manivelles Stage 105 sont disponibles à ce prix, tout comme le 4iiii et le compteur de puissance unilatéral Garmin Vector 3.

👉 Milieu de gamme – de 500 à 900 €

Dans la gamme de prix intermédiaire, les systèmes basés sur les pédales et les wattmètres à double face commencent à apparaître. Des systèmes de manivelles et de plateaux sont également disponibles. Les athlètes professionnels utilisent de plus en plus de compteurs dans cette gamme de prix. Les pédales Favero Assioma en sont un bon exemple.

👉 Haut de gamme – Plus de 900 €

Dans le haut de gamme, on trouve des systèmes de mesure double face et des systèmes basés sur la manivelle et l’axe. Les exemples incluent Rotor 2InPower et SRM.

Les meilleurs capteurs de puissance sur pédales pour gravel

Garmin Rally RS200

Le Rally RS200 est testé dans les environnements les plus extrêmes

Pour

  • Données très précises
  • Compatible avec de nombreuses cales

Contre

  • Prix élevé

Les pédales RS200 Rally de Garmin sont les premières pédales de mesure de puissance Shimano, ce qui signifie qu’elles peuvent être utilisées avec les cales Shimano SPD-SL, ce qui en fait une bonne option si vous utilisez déjà des pédales de route Shimano.

Les mesures des pédales RS200 Rally sont très précises, bien qu’il ait fallu quelques secondes pour que les pédales commencent à transmettre des données. Mais ce problème ne se posera vraiment que pour les coureurs sur piste ou en côte, où chaque seconde compte.
Le prix peut en rebuter certains, mais il est comparable à celui de nombreux autres capteurs et ces derniers sont les meilleurs de leur catégorie à bien des égards.

Wahoo Powrlink Zero Dual Side

TOP

Construite sur le système de la pédale Speedplay, la pédale Powrlink Zero fournit des données de puissance et de cadence précises et fiables 

Pour

  • Double Face 
  • Gyroscope interne
  • Précision élevée
  • Excellentes finition

Contre

  • Prix élevé

Durables et super fiables, les pédales Wahoo Powrlink Zero sont un produit de qualité pour ceux qui préfèrent les possibilités de réglage de la plateforme cale/pédale Speedplay. Elles sont relativement faciles à installer et à utiliser & la qualité de fabrication est excellente.

L’analyse post-course sur l’application Wahoo comprend l’équilibre gauche/droite (sur la version bilatérale), la puissance moyenne et maximale, le TSS, la puissance normalisée, la courbe de puissance et le temps dans les zones – ce qui couvre la plupart des besoins d’entraînement. Cependant, vous n’obtiendrez pas les données relatives à la dynamique du pédalage, telles que l’efficacité du couple ou la fluidité du pédalage, que vous obtenez sur les modèles Garmin et Favero.

Paires de pédales Assioma Duo

Cette paire de pédales se présente avec une architecture légère, une surface de contact importante et un système de capteur qui permet de collecter des mesures précises

Pour

  • Prix attractif
  • Relevé précis
  • Batterie rechargeable sur les pédales

Contre

  • Système de cale propre à la marque
  • Cales peu pratiques

Les pédales Favero Assioma Duo permettent d’obtenir des relevés de puissance précis et cohérents à gauche et à droite, même en cas de changement de vélo, grâce à l’électronique du compteur de puissance logée dans les cosses de chaque pédale.

Les pédales sont équipées de batteries rechargeables d’une durée de vie annoncée de 50 heures. C’est un réel avantage par rapport à d’autres pédales à compteur de puissance qui reposent sur des piles boutons.

Favero dispose de sa propre application pour smartphone qui permet de mettre à jour le firmware des pédales, de vérifier le niveau des batteries et d’accéder à l’assistance produit.

Favero fournit son propre système de cales avec ces pédales, qui est similaire au système Look. Malheureusement, les cales ne sont pas très réglables et sont un peu glissantes.

Les meilleurs capteurs de puissance sur pédalier pour gravel

Pédalier Capteur de Puissance 4iiii Precision 3 Shimano Ultegra R8000 50/34 

TOP

Très discret à l’intérieur de la manivelle gauche du groupe Shimano Ultegra FC-R8000, ce Precision 3 Powermeter est imperméable.

Pour

  • Facilité de montage
  • Très léger

Contre

  • Le côté gauche seulement ne convient pas à tout le monde
  • La courbe de puissance semble différente de celle des autres

4iiii a produit une manivelle gauche fiable et bon marché qui, avec ses neuf grammes, est l’un des capteur de puissance les plus légers du marché. Compatible avec les pédaliers Shimano, le Precision 3.0 utilise les mêmes spécifications qu’il soit monté sur une manivelle 105 ou sur un modèle Dura Ace.

Le 4iiii Precision ne mesure que la puissance de la jambe gauche, mais vous pouvez facilement ajuster le facteur d’échelle dans l’application 4iiii pour tenir compte du déséquilibre connu de la puissance de sortie entre vos jambes. Le Precision 3.0 est un outil d’entraînement utile pour ceux qui souhaitent suivre leurs progrès en utilisant la puissance. Nous n’avons pas non plus rencontré de problème d’infiltration d’eau.

L’installation est très simple, tout comme le passage d’un vélo à l’autre. L’étalonnage à l’aide de n’importe quel ordinateur de vélo ou de l’application 4iiii facilite l’utilisation. Comme il est basé sur une manivelle, il n’interfère pas avec votre choix de pédales et de système de cales.

Shimano Dura Ace FC-R9100-P Power Meter

Le FCR9100P n’est pas seulement la première solution SHIMANO pour mesurer la puissance de pédalage, mais aussi le premier dispositif de mesure de la puissance directement intégré à la manivelle sur le marché

Pour

  • Données fiables
  • Facile à calibrer
  • Esthétique
  • Longue durée de vie de la batterie/rechargeable

Contre

  • Très cher

La première tentative de Shimano en matière d’indicateur de puissance était un appareil fiable et facile à utiliser, à deux faces, qui avait l’air d’être un bon choix et dont la lecture sur un Tacx Neo Turbo se situait à environ 10 watts près.

Nous l’avons inclus dans ce guide car il s’agit d’un produit toujours disponible, bien qu’il ait été remplacé par le compteur Dura-Ace R9200 à 12 vitesses, tandis qu’il existe également un nouveau compteur Ultegra R8100 à 12 vitesses de Shimano.


Lire aussi :   Les équipements pour rouler de nuit à vélo

🔥 Votre prochain gravel vous attends ici 🔥
Découvrez tous les derniers modèles disponibles ! 🚴‍♀️

JB

JB

Rédacteur-en-Chef

Passionné par le vélo et le running, je partage sur ce blog tous mes conseils pour ceux qui souhaitent se lancer dans le gravel, qu'il s'agisse d'un loisir ou d'une pratique en compétition.
Voir tous mes articles

728x90_bikeinn

3 réflexions au sujet de “Quel capteur de puissance pour mon gravel ?”

Laisser un commentaire