10 conseils pour rouler à vélo sous la pluie en toute sécurité et au sec

CONSEILS

pub

🌸 GRAND DESTOCKAGE 🌸

Livraison express chez vous dès le lendemain ! 🚀

🎁 JE FONCE 🎁


La plupart des cyclistes n’aiment pas rouler sous la pluie, parce que cela peut être désagréable et que l’on se sent plus en danger lorsqu’il pleut.

Pourtant, rouler sous la pluie n’est pas forcément un supplice – et peut même être agréable – à condition d’avoir les bons vêtements, d’avoir un vélo adapté à la pluie et d’adapter son style de conduite aux conditions.

Voici tout ce que vous devez savoir pour rester en sécurité et à l’aise lorsque vous faites du vélo par temps de pluie, ainsi que 1510conseils pour faire du vélo sous la pluie en toute sécurité.

Investissez dans de bons vêtements de vélo pour la pluie

Le choix de vêtements adaptés à la pratique du cyclisme sous la pluie est la première étape pour se sentir à l’aise par temps pluvieux. En effet, dans certaines situations, la transpiration s’accumule et se condense à l’intérieur de votre équipement, ce qui rend la tâche difficile.

Le phénomène concerne surtout les vêtements de la partie haute du corps, d’où l’intérêt d’investir dans une veste de pluie pour cyclistes.

Bien que les meilleures vestes imperméables fabriquées à partir de tissus tels que Gore-Tex et eVent coûtent cher, elles utilisent les tissus les plus avancés et présentent les taux de respirabilité les plus élevés. Il est possible d’opter pour des solutions moins sophistiquées et moins onéreuses qui fonctionnent presque aussi bien.

Pour vous assurer que l’eau reste à l’extérieur, recherchez des vêtements dont les coutures sont recouvertes d’un ruban adhésif.

Les couvre-chaussures sont indispensables pour garder les pieds au sec

Couvre Chaussures Castelli Diluvio Pro

  • Talon réfléchissant et impression latérale pour plus de sécurité.
    Poids : 202 g (Paire).
    Plage de température : 0°-14°C

Les couvre-chaussures imperméables vous permettront de garder vos pieds au sec plus longtemps lorsque vous pédalez sous la pluie.

Même lorsque l’humidité s’infiltre, les surchaussures devraient vous aider à garder vos pieds au chaud. Elles retiennent l’eau à proximité de vos pieds et constituent une couche de protection contre le vent. En dernier recours, des sacs en plastique recouvrant vos chaussettes vous aideront à garder vos pieds au sec plus longtemps.

Les couvre-chaussures ont souvent tendance à s’user rapidement. Si vous souhaitez une solution plus résistante, envisagez d’investir dans une paire de chaussures ou de bottes de cyclisme d’hiver. Ces chaussures sont dotées d’une semelle entièrement fermée et d’une tige imperméable, de sorte que la seule façon pour vos pieds d’être mouillés est que l’eau s’écoule par le revers de la cheville.

N’oubliez pas de prendre une paire de gants waterproof

Il est conseillé de porter des gants sous la pluie Les gants vous aideront à saisir un guidon humide et à le maintenir en place.

Comme pour les autres vêtements, les gants de cyclisme d’hiver utilisent toute une gamme de tissus techniques.

Ils sont généralement dotés d’une paume avec des griffes en silicone pour une meilleure prise sur le guidon, d’une surface supérieure imper-respirante et d’une isolation bien placée pour garder les mains au chaud sans nuire à la prise en main.

Pensez à vous équipez de lunettes pour rouler sous la pluie

Les projections de pluie sur le visage sont inconfortables et peuvent réduire la vision. Les éclaboussures de la chaussée peuvent également projeter des gravillons dans vos yeux. Porter une paire de lunettes de cyclisme peut donc vous aider à protéger vos yeux.

La majorité des lunettes de cyclisme les plus performantes vous permettent de choisir un verre transparent, soit en option, soit dans le cadre d’un kit multi-lentilles. Les lunettes photochromatiques sont également pratiques lorsque vous roulez dans des conditions humides, car elles s’adaptent à la luminosité.

La plupart des lunettes de cyclisme sont dotées d’un traitement hydrophobe sur l’extérieur du verre, ce qui permet de repousser l’eau et de garder les verres clairs.

Une casquette sous votre casque maintiendra votre tête sèche

Vous serez plus à l’aise sous la pluie si vous portez une casquette de vélo. La plupart d’entre elles sont munies d’une visière qui empêche l’eau de pénétrer dans vos yeux.

Une simple casquette en coton fera l’affaire, mais elle absorbera l’eau, se mouillera et donnera une sensation de froid et de moiteur. Il en existe d’autres, plus sophistiquées et plus confortables, fabriquées dans une matière fine de type polaire ou dans un tissu imperméable et respirant.

Les garde-boues sont bien évidemment obligatoires pour éviter de se prendre toute l’eau et la boue sur les vêtements

L’élément numéro un qui rendra la conduite sous la pluie plus confortable est un ensemble de garde-boue.

Les garde-boue intégraux sont la solution idéale, car ils empêchent les éclaboussures de la route d’atteindre la plupart d’entre vous et votre vélo.

La plupart des vélos de route et des vélos de gravel modernes sont équipés des trous de fixation nécessaires à l’installation de garde-boue, mais les garde-boue à clipser constituent une solution de rechange convenable.

Baissez légèrement la pression de vos pneus quand il pleut

Contrairement aux pneus de voiture, les pneus de vélo ne risquent pas de faire de l’aquaplaning en raison de leur largeur réduite. Vous aurez besoin d’une bande de roulement pour l’adhérence si vous roulez sur des surfaces boueuses et glissantes.

Il est conseillé de réduire légèrement la pression de vos pneus lorsque vous roulez sur des routes mouillées, car cela augmentera la taille de la surface de contact et l’adhérence.

Veillez à ce que vos pneus ne soient pas usés, étant donné que les débris supplémentaires qui se trouvent sur la route lorsqu’il pleut augmentent le risque de crevaison.

Un bon éclairage est indispensable, pour voir et être vu lorsqu’il pleut

Eclairage Avant/Arrière Bontrager Ion Pro

Le phare Ion Pro RT, conçu pour éclairer efficacement les chemins et sentiers, semble particulièrement puissant et adapté pour une visibilité nocturne optimale.

Le Flare RT agit comme un feu arrière très efficace pour être bien visible même en plein jour.

Le temps humide peut diminuer la visibilité des autres usagers de la route, non seulement en raison de la nébulosité et de la baisse de la lumière naturelle, mais aussi parce que la visibilité à travers les vitres du véhicule peut être réduite par la pluie.

Il est important d’utiliser des feux de vélo, même de jour, pour renforcer votre présence sur la route. Utilisez un mode clignotant à l’avant et à l’arrière si vous n’avez pas besoin de votre feu avant pour être vu, car cela devrait sensibiliser les autres usagers de la route.

Les feux radar Garmin Varia par exemple, peuvent être particulièrement utiles par temps de pluie, car ils vous avertissent de la présence de véhicules arrivant par l’arrière.

Nettoyez bien votre vélo après une sortie pluvieuse

Tout comme votre chaîne, l’ensemble de votre vélo fonctionnera plus efficacement s’il est propre, alors lavez-le bien lorsque vous revenez d’une sortie sur route mouillée ou boueuse.

Les roulements n’aiment pas l’humidité, alors séchez-les et vaporisez-les avec un produit qui élimine l’eau, comme le WD40. Les principaux éléments à entretenir sur votre vélo sont les moyeux, les jeux de direction et les pédaliers.

Lire aussi :   Peut-on mettre des pneus gravel sur un vélo de route ?

🔥 Votre prochain gravel vous attends ici 🔥
Découvrez tous les derniers modèles disponibles ! 🚴‍♀️

JB

JB

Rédacteur-en-Chef

Passionné par le vélo et le running, je partage sur ce blog tous mes conseils pour ceux qui souhaitent se lancer dans le gravel, qu'il s'agisse d'un loisir ou d'une pratique en compétition.
Voir tous mes articles

728x90_bikeinn

Laisser un commentaire