Comment éviter et traiter les douleurs de la selle à vélo ?

SANTE & NUTRITION

pub

🌸 GRAND DESTOCKAGE 🌸

Livraison express chez vous dès le lendemain ! 🚀

🎁 JE FONCE 🎁


Rien de plus douloureux qu’une selle qui ne nous convient pas. Que vous soyez un cycliste amateur ou pas, que vous fassiez du gravel, du VTT ou de la route, la selle est toujours en contact avec vous. Il est donc plus que nécessaire de s’assurer que celle-ci ne vous provoquera pas de blessures.

Les douleurs de la selle de vélo sont des lésions cutanées douloureuses qui peuvent se former sur les parties du corps en contact avec la selle d’un vélo. Le traitement des blessures de selle peut consister à appliquer des pommades et à rester à l’écart du vélo pour les laisser guérir. Dans les cas plus graves, il peut être nécessaire de consulter un médecin.

Vous pouvez réduire le risque de développer des escarres en choisissant une selle de vélo rembourrée, en portant un cuissard et en prenant d’autres précautions.

Dans ce guide, nous allons tenter de vous expliquer les causes de ces douleurs et plaies provoquées par la selle de votre vélo, mais aussi comment les traiter et les éviter.

Qu’est-ce qu’une plaie de selle et quelles en sont les causes ?

De manière générale, une plaie de selle est une douleur ou une gêne ressentie ” au niveau de la selle ” pendant ou après la pratique du cyclisme.

Cela peut aller d’une simple douleur générale à une peau éraflée, une folliculite, une dermatite irritante, un érythème fessier…, des kystes… la liste des désagréments est assez longue et peut faire peur.

Les douleurs de la selle ne sont pas un problème isolé et, en raison de la sensibilité des parties du corps concernées, nous souffrons souvent en silence.

Ce guide est un bon point de départ, mais il est important de souligner que si vous avez un problème récurrent, il est essentiel que vous consultiez un professionnel de la santé afin d’obtenir un diagnostic et un traitement appropriés.

L’usure par frottement

Le frottement est le type de plaie de selle le plus courant et le moins grave. Lorsque la peau des cuisses se frotte à la selle du vélo durant la sortie, elle peut s’irriter, ce qui entraîne des rougeurs et des irritations. Le risque de frottement augmente si le tissu intérieur de votre cuissard est usé ou si votre peau est nue et en contact direct avec la selle.

En l’absence de traitement, les frottements peuvent entraîner des ulcérations.

Ulcérations

Les ulcérations surviennent lorsque la couche supérieure de la peau est usée par les frottements ou la pression du poids du corps sur la selle. Les ulcérations sont très susceptibles d’être infectées par des bactéries.

Furoncles et folliculites

Ces types de plaies de selle indiquent la présence d’une infection. Il s’agit des types de plaies de selle les plus sévères.

Un furoncle est une grosseur remplie de liquide qui se forme autour d’un follicule pileux infecté. La folliculite est l’inflammation ou l’infection d’un follicule pileux, qui se traduit par ce qui ressemble à un bouton.

Qui est le plus touché par ces plaies de selle à vélo ?

De nombreuses plaies de selle se forment en raison d’une transpiration excessive et du frottement de la peau. Tout le monde peut développer des plaies de selle, mais vous êtes plus à risque si vous faites de longues sorties à vélo. En effet, votre peau est moins susceptible de “respirer” si vous passez un temps prolongé sur la selle sans faire de pause.

Les autres facteurs de risque sont les suivants

  • Une augmentation du poids corporel
  • Un vélo mal adapté à votre cadre
  • Trop peu de changement de position en cours de route
  • Une peau dictement exposée à la selle
  • Des shorts ou des pantalons amples
  • Une pratique prolongée du vélo peut également augmenter le risque d’infections vaginales, appelées vaginites, et d’hypertrophie labiale (gonflement des lèvres) chez les femmes.

Comment éviter les blessures provoquées par la selle de votre vélo ?

Utiliser la selle adaptée à votre anatomie

Voir le guide : Les meilleures selles pour le gravel

Première solution, et surement la plus évidente pour votre confort et vos fesses. Trouver la selle qui vous convient peut nécessiter quelques essais et erreurs – vous avez besoin d’une selle dont la taille correspond à votre anatomie et dont la forme tient compte de la façon dont vous pratiquez votre sport.

Les cyclistes dynamiques veulent une selle qui soulage la pression à l’avant et ceux qui ont tendance à se concentrer sur les randonnées d’endurance voudront plus de rembourrage à l’arrière pour adopter une position droite. La largeur de la selle idéale est généralement déterminée par la largeur de vos os de l’assise, et la plupart des magasins de vélos locaux disposent d’un outil permettant de vous mesurer.

Il existe aussi des selles adaptées à l’anatomie féminine.

Investir dans un cuissard adapté et confortable

Les shorts de cyclisme sont équipés d’une peau de chamois qui protège les fesses du cycliste en offrant une couche de rembourrage entre le corps et la selle. Toutefois, les rembourrages de la peau de chamois varient et chaque cycliste s’adaptera à une marque différente.

Si vous sentez que votre cuissard vous gêne constamment, essayez-en un autre. Il est important de s’assurer qu’ils sont bien ajustés – les cuissards trop grands peuvent bouger et provoquer des irritations, et les cuissards trop petits peuvent s’enfoncer dans le corps inutilement.

Utiliser de la crème de chamois

rème Chamois Muc-Off Performance Anti Bactérienne

Sub Title

  • Pot 250ml
  • Aloe Vera naturel, beurre de karité et huile de tournesol.
  • Anti bactérienne, tue 99% des germes.
  • Formule de luxe, nourri en profondeur pour un confort dutilisation total.

La crème de chamois n’est pas un produit essentiel pour tous les cyclistes. Certains cyclistes trouvent qu’avec un bon short et la bonne selle, ils peuvent complètement se passer de ce produit gras.
Toutefois, si vous êtes sujet aux blessures de selle, c’est une très bonne idée d’utiliser ce produit de secours.

Les crèmes de chamois contiennent des agents antibactériens qui empêchent les germes de se regrouper et de vous causer des problèmes, ainsi que certains ingrédients apaisants comme l’aloe vera ou le beurre de karité. La viscosité de la crème permet également de réduire les frottements entre votre corps et la peau de chamois.

Laver votre cuissard de vélo après chaque usage

Les cuissards de cyclisme sont conçus pour être portés contre la peau – il ne doit donc pas y avoir de couche supplémentaire entre votre corps et la peau de chamois. Il ne faut pas porter de sous-vêtements avec un cuissard. Ils doivent donc être lavés comme des sous-vêtements, après chaque sortie. Le non-respect de cette règle permet aux bactéries de pénétrer à nouveau dans la peau, ce qui peut entraîner une infection.

Dans le même ordre d’idées, essayez toujours d’enlever votre cuissard et de vous doucher immédiatement après une sortie – ne restez pas dans votre cuissard pendant des heures.

Les 5 meilleurs conseils pour éviter les blessures de selle 👑

👉🏻 Votre selle est-elle bien positionnée ? Avez-vous pris en compte la hauteur, le recul, l’inclinaison ? Ces trois aspects sont très importants.

👉🏻 Votre selle a-t-elle la bonne forme pour le style de conduite que vous pratiquez ? Si vous avez une position plus droite, une selle plus plate sera mieux adaptée. Si vous adoptez une position plus sportive, envisagez une selle plus arrondie, éventuellement avec une découpe.

👉🏻 Votre selle est-elle de la bonne largeur ? Si vous avez l’impression de saisir la selle par l’avant, ou si vous avez l’impression de pousser vers l’arrière en continu, c’est que votre selle n’est pas assez large ou qu’elle est trop reculée.

👉🏻 Avez-vous des problèmes de frottement ou de pression excessive ? Si c’est le cas, la crème pour peau de chamois peut vous aider.

👉🏻 Vérifier que votre cuissard vous convient – ce n’est pas toujours une question de peau de chamois. Un cuissard bien ajusté qui maintient la peau en place permettrait à beaucoup de gens d’être beaucoup plus à l’aise.

Quand consulter un médecin pour les douleurs de selle à vélo ? 🩺

Les irritations et les ulcérations légères ne sont généralement pas soumises à un traitement médical. Cependant, si vos plaies de selle ne guérissent pas au bout de quelques jours ou s’il s’agit de plaies ouvertes, douloureuses et qui semblent infectées, il convient de consulter un médecin sans tarder. Le pus et la fièvre sont des signes d’infection.

Le traitement peut consister en une prescription d’antibiotiques, y compris des médicaments oraux et des crèmes topiques à appliquer sur les lésions elles-mêmes. Si un furoncle s’est formé, le médecin peut être amené à le drainer.

Les conseils les plus simples et pourtant efficaces pour lutter contre les douleurs de selle à vélo

Les conseils les plus simples sont souvent les plus importants :

👉🏻 Se reposer
👉🏻 Bien dormir
👉🏻 Réduire le stress
👉🏻 S’hydrater
👉🏻 Suivre un régime alimentaire sain et équilibré.

Tout cela permet de mettre toutes les chances de son côté.

Il est aussi important de laisser la peau respirer. Après une longue sortie, portez des sous-vêtements en coton ou ne portez pas de sous-vêtements afin de laisser votre peau respirer.

Ainsi, votre peau et vos parties sensibles auront les meilleures conditions pour se rétablir et être prêtes pour la prochaine sortie à vélo.


Lire aussi :   Cyclisme en été : Comment se préparer à la chaleur avant une sortie ?

🔥 Votre prochain gravel vous attends ici 🔥
Découvrez tous les derniers modèles disponibles ! 🚴‍♀️

JB

JB

Rédacteur-en-Chef

Passionné par le vélo et le running, je partage sur ce blog tous mes conseils pour ceux qui souhaitent se lancer dans le gravel, qu'il s'agisse d'un loisir ou d'une pratique en compétition.
Voir tous mes articles

728x90_bikeinn

1 réflexion au sujet de « Comment éviter et traiter les douleurs de la selle à vélo ? »

Laisser un commentaire