Comment régler la hauteur du guidon de votre vélo gravel

WORKSHOP

pub

♥️ GRAVEL WEEK ♥️

Livraison express chez vous dès le lendemain ! 🚀

🎁 JE FONCE 🎁


Régler correctement la hauteur de votre guidon est une tâche qui est souvent négligée, mais qui fait partie de ce qui permet de créer une conduite parfaite, que vous recherchiez des améliorations aérodynamiques ou un plus grand confort de conduite.

Que vous soyez un cycliste amateur pratiquant le VTT en forêt ou montagne, ou que vous soyez plutôt adepte des balades en ville, l’ajustement précis de la hauteur, de l’inclinaison du guidon ainsi que la longueur de la potence est essentiel pour optimiser votre expérience de conduite.

Les réglages adéquats vous permettront d’obtenir des résultats parfaits, que ce soit en termes d’améliorations aérodynamiques ou de confort de conduite, tout en minimisant les douleurs et les problèmes liés à une mauvaise posture.

Dans ce tuto, nous vous guiderons pas à pas, à travers les différentes étapes à prendre en compte lors du réglage de votre guidon gravel. Avec nos astuces, vous serez en mesure de trouver la position parfaite et ainsi profiter pleinement de votre expérience de votre gravel, quel que soit le type de terrain que vous pratiquez.

Avant de vous lancer, vous devez tenir compte d’éléments tels que la géométrie de votre vélo :

  • Un vélo avec un tube de direction court placera naturellement le guidon dans une position plus basse, et inversement.
  • Ainsi, ce n’est pas parce que vous avez retiré toutes les entretoises sur un vélo qu’il en va de même sur un autre.

Comment savoir si mon cintre ou guidon de vélo gravel est mal ajusté ?

Ajustement cintre gravel

Les signes d’un guidon trop bas sont des mains engourdies et des douleurs dans le bas du dos. Si vous procédez à des ajustements en raison d’une gêne, il convient également de comprendre l’intensité de la douleur dont vous souffrez. Si vous souffrez d’une légère douleur due à la courbure du dos, notre dossier devrait vous aider, mais si vous souffrez d’une douleur atroce lorsque vous roulez, nous vous conseillons de consulter un spécialiste qui règlera votre vélo ou de faire une étude posturale.

Voir : Les meilleurs guidons pour vélo gravel

Pourquoi il est important de bien régler la hauteur de son cintre ou guidon de vélo ?

Les cyclistes essaient souvent d’ajuster la hauteur de la selle, de modifier la pression des pneus, les angles du guidon et les réglages de la suspension, mais peu sont conscients des bénéfices apportés par le réglage de la hauteur du guidon, qui joue pourtant un rôle crucial dans la manière dont votre vélo se comporte.

De façon générale, un guidon plus bas réduit le centre de gravité. En plaçant plus de poids sur la roue avant, vous augmentez la traction. De plus, une hauteur de guidon plus basse offre une position plus concentrée entre les deux roues, ce qui améliore le contrôle du vélo, en particulier dans les montées. Ces caractéristiques sont encore plus perceptibles en dehors de la route.

Mais il y a une limite : un guidon trop bas peut nuire au comportement du vélo. Un guidon plus bas peut également avoir un impact négatif sur la maniabilité en terrain accidenté.

Sur la route, les coureurs professionnels ont généralement un guidon très bas, c’est-à-dire qu’il se trouve en dessous de la selle. Cela permet d’obtenir une position plus aérodynamique.

Les cyclistes amateurs sont généralement plus à même de choisir un guidon dans l’axe de la selle ou au-dessus de celle-ci. Cette position est généralement très confortable et constitue un bon point de départ pour les expérimentations.

Le tutoriel pour bien régler la hauteur du guidon de son vélo de route ou gravel

Étape 1 : Définir quelle position vous souhaitez avoir sur le vélo

Plusieurs facteurs permettent de trouver la bonne taille. Tout d’abord, quels sont vos objectifs ? Êtes-vous un cycliste de longue distance qui privilégie le confort ou un coureur qui veut gagner des secondes sur son record personnel ?

Généralement, si vous recherchez le confort, vous préférerez une position légèrement plus haute, tandis que si vous recherchez l’aérodynamisme et la vitesse, vous préférerez une position plus basse. Cependant, n’oubliez pas que si vous descendez trop bas par rapport à votre niveau de force et de souplesse, vous risquez de perdre l’équilibre, de produire moins de puissance et donc d’aller moins vite.

Étape 2 : Desserrez le capuchon et les vis de votre potence

Si vous recherchez une position plus confortable pour les longues sorties, vous pouvez envisager l’idée d’une position plus droite, et donc d’une hauteur de guidon plus élevée. En revanche, si vous participez à des courses, vous voudrez abaisser la hauteur du guidon jusqu’à ce que vous soyez suffisamment bas, sans pour autant vous mettre dans une position inconfortable.

Maintenant que vous avez déterminé la hauteur que vous souhaitez, il vous suffit de réorganiser votre installation existante. Tout d’abord, vous devez dévisser le boulon du capuchon de la potence, généralement un boulon hexagonal de 4 ou 5 mm situé au centre du capuchon de la potence. Pour ce faire, vous aurez besoin d’un outil multiple ou d’une clé Allen. Lorsque cette vis est retirée, vous pouvez défaire les vis qui fixent votre potence au pivot de fourche. Il s’agit généralement de vis hexagonales de 4 mm, mais vous trouverez parfois d’autres tailles ou des vis Torx.

Étape 4 Retirez votre potence et réajustez les entretoises sur le pivot de fourche

Maintenant que votre potence est desserrée, vous pouvez l’abaisser ou la rehausser à l’aide de vos entretoises. Si vous souhaitez une position plus aérodynamique, vous pouvez retirer les entretoises et les placer sur le dessus de votre potence, ce qui vous donne une position plus basse. L’inverse sera possible si vous souhaitez une position plus droite, en plaçant plus d’entretoises sous la potence pour lui donner une position plus haute.

Vous devez replacer toutes vos entretoises dans la pile pour que le pivot de fourche soit sécurisé. Si vous êtes satisfait de votre nouvelle position, vous pouvez faire couper le tube de direction pour lui donner un aspect plus net, mais cette opération est à sens unique – il n’est pas possible de revenir en arrière une fois qu’elle a été effectuée. Il est préférable de faire appel à un magasin de vélos qui disposera des bons outils pour effectuer une coupe parallèle et qui saura de combien il faut réduire le tube de direction, notamment si vous utilisez une fourche en carbone.

Étape 5 : Resserrez le capuchon et les vis de la potence

Maintenant que votre montage est adapté à vos besoins, vous pouvez tout resserrer et reprendre la route. Assurez-vous que votre guidon est bien droit afin de ne pas affecter votre direction.

Enfin, lorsque vous serrez des vis, il est préférable d’utiliser une clé dynamométrique pour obtenir une force de serrage correcte, afin d’éviter un serrage excessif et la rupture de l’ensemble. Veillez à serrer chaque vis au même couple, afin d’obtenir un ajustement uniforme sur toutes les vis. Le couple de serrage maximal est généralement indiqué sur votre potence. Il s’agit normalement d’un couple assez faible, souvent de 5 Nm.

Dans la plupart des cas, cela devrait permettre d’atténuer les problèmes passés, mais si vous constatez que vous souffrez toujours, nous vous recommandons de rendre visite à votre installateur de vélo local, qui sera en mesure d’analyser plus en profondeur votre position de conduite.

Que faire si malgré tout mon guidon n’est pas assez haut sur mon vélo gravel ?

Si, malgré tout, le guidon n’est pas assez haut pour vous, il existe d’autres solutions alternatives pour éviter d’avoir à changer de vélo.

Vous avez la possibilité de remplacer votre potence par une potence plus haute (l’angle de la potence par rapport au tube de direction). Il existe différents degrés d’élévation pour les potences de vélo, allant généralement de six à vingt degrés.

Vous pouvez également installer un rehausseur de potence. Il s’agit d’un équipement qui s’adapte au pivot de la fourche. Les rehausseurs de potence permettent d’allonger le pivot de la fourche, ce qui permet de placer la potence et le guidon plus haut.

Les rehausseurs de potence peuvent exercer une pression plus importante sur le pivot de la fourche, en particulier s’il s’agit d’une fourche en carbone.

Vous avez le choix entre plusieurs méthodes pour régler la hauteur du guidon de votre vélo, mais la plus simple est d’ajouter ou de retirer des entretoises. Toutefois, avant de procéder à toute modification, il peut être judicieux de prendre rendez-vous avec un professionnel pour ajuster votre vélo.

Tous les bons magasins de vélos disposent d’un spécialiste de l’ajustement des vélos. Il prendra les mesures et utilisera une formule pour s’assurer que votre vélo vous convient parfaitement. Il peut vous conseiller sur la hauteur de la selle, la longueur de la manivelle, la hauteur du guidon, etc.

Ainsi, vous serez sûr de rouler le plus confortablement possible et vous aurez moins de risques de vous blesser en roulant.

🔥 Votre prochain gravel vous attends ici 🔥
-10% AVEC LE CODE : BIKEWEAR10
Découvrez tous les derniers modèles disponibles ! 🚴‍♀️

<a href="https://www.leblogdugravel.fr/author/jb/">JB</a>

JB

Rédacteur-en-Chef

Passionné par le vélo et le running, je partage sur ce blog tous mes conseils pour ceux qui souhaitent se lancer dans le gravel, qu'il s'agisse d'un loisir ou d'une pratique en compétition.
Voir tous mes articles

728x90_bikeinn

1 réflexion au sujet de « Comment régler la hauteur du guidon de votre vélo gravel »

Laisser un commentaire