Vélo gravel occasion : nos conseils pour l’acheter !

CONSEILS

pub

🌸 GRAND DESTOCKAGE 🌸

Livraison express chez vous dès le lendemain ! 🚀

🎁 JE FONCE 🎁


Les raisons d’acheter un vélo d’occasion ne manquent pas de nos jours. Pénurie de matériel neuf, démarche écologique et anti-gaspillage, prix bas, bonnes affaires…. Les occasions d’acheter un Specialized, un Canyon ou un Lapierre à prix réduit sont nombreuses, à condition de ne pas négliger le marché de l’occasion.

Si vous ne trouvez pas votre bonheur dans votre boutique de pneu vélo préférée, vous pourrez peut-être le trouver sur des sites de vente en ligne, mais attention : pour voir votre recherche aboutir, mieux vaut être patient.

En effet, sur des sites tels que Leboncoin ou les sites spécialisés sur le marché du vélo d’occasion, vous trouverez “à boire et à manger”, c’est-à-dire des annonces de qualité très inégale, avec des photos parfois bâclées.

Où acheter un vélo gravel d’occasion ?


Si vous n’êtes pas un passionné de vélo, il existe de nombreux sites d’annonces parmi lesquels les célèbres Leboncoin, Troc-Vélo, Biked… Elles proposent toutes, d’une part, un large choix de vélos (route, Gravel, MTB, VAE, etc.), et d’autre part, des filtres assez élaborés pour effectuer une recherche avancée.

Alors plutôt que de choisir un site (il n’est pas rare de trouver le même vélo à vendre sur plusieurs d’entre eux), il vaut mieux s’entraîner à trouver les bonnes annonces !

Si cela permet de faire de bonnes affaires, le marché de l’occasion regorge de bons et de moins bons, et il est parfois difficile de s’y retrouver…. La plupart des sites tentent de structurer les annonces (en contraignant la saisie au moyen de menus déroulants par exemple), mais cela ne suffit pas à masquer le caractère extrêmement hétérogène des textes rédigés par des particuliers…

Les questions à se poser avant d’acheter un gravel d’occasion ?


Il y a un cliché qui dit : “Il n’y a pas de questions stupides” et dans le monde de l’achat de vélos d’occasion, le dicton se vérifie. Les questions de base telles que “Ce vélo est-il équipé de roues ?” ou “A-t-il des freins ?” sont tout aussi utiles que n’importe quelle autre question.

Certaines personnes ont parfois été induites en erreur en pensant que le vélo d’occasion qu’elles avaient acheté était un vélo complet et qui, une fois arrivées sur le pas de leur porte, se sont aperçues que ce n’était que le cadre. La morale de l’histoire : ne vous fiez pas uniquement aux photos, lisez les descriptions et si vous n’êtes pas sûr, posez des questions.

Les annonces de vélos d’occasion peuvent être longues, surtout si vous les trouvez sur Facebook Marketplace ou LeBonCoin.

Les gens aiment leurs vélos, et ils ont souvent des histoires qui leur sont attachées, alors ne soyez pas surpris si vous lisez un mémoire sous une annonce de vélo d’occasion. Mais ne négligez pas non plus ces sections, car elles peuvent contenir des informations précieuses sur la moto et son état actuel.

Si le vendeur a participé à des courses et qu’il a quelques histoires de chutes violentes à raconter, méfiez-vous. Mais si le vendeur aimait ce vélo pour pédaler dans le quartier avec sa famille, vous pouvez avoir l’esprit plus tranquille.

Les courtes descriptions sont rapides et faciles à lire, mais elles ne fournissent pas non plus une tonne d’informations sur le vélo. Comme vous vous apprêtez à dépenser de l’argent pour un achat important, vous allez vouloir obtenir le plus d’informations possible. C’est là que les questions entrent en jeu.

Si l’annonce ou la description est limitée, commencez par poser des questions de base telles que :

  • Qu’est-ce qui est inclus ? (Pensez au cadre, aux roues, au guidon, aux freins, au ruban de guidon, aux pneus, aux câbles, au boîtier, aux porte-bouteilles, aux manivelles, aux pédales, à la selle, à la cassette, à la chaîne et aux dérailleurs).
  • Quelle est la couleur du vélo (n’oubliez pas que l’éclairage des photos fait une grande différence) ?
  • Nous vous recommandons également de poser des questions telles que
  • Depuis combien de temps possédez-vous ce vélo ?
  • Combien de personnes ont possédé ce vélo ?
  • Avez-vous le reçu original ?
  • À quand remonte la dernière révision ou réparation de ce vélo ? Si oui, qu’est-ce qui a été réparé ou remplacé ?
  • Une pièce du vélo a-t-elle déjà été remplacée ou réparée sous garantie ?
  • Y a-t-il un élément du vélo qui ne fonctionne pas aussi bien qu’il le devrait ?
  • Le vélo a-t-il déjà été impliqué dans un accident ?

Comment analyser les photos d’une annonce de gravel d’occasion ?

Fuir les annonces de photos de banques d’images

Méfiez-vous des photos en provenance d’Internet. Vérifiez également la propreté du vélo. Si il est couvert de saletés et de crasse, ou si sa chaîne est noire ou rouillée, vous saurez que le propriétaire n’a pas bien entretenu son vélo. C’est un signe d’usure et de détérioration qui indique que certains composants (ou la plupart) devront bientôt être remplacés. Si les composants visibles n’ont pas été entretenus, vous pouvez vous attendre à ce que les composants cachés (les roulements, par exemple) soient dans un état encore pire.

Vérifier les potentiels accidents du vélo

Vous devez donc toujours être à l’affût des signes de dommages ou de négligence dans la description et les photos. Ce sont les problèmes les plus critiques et les plus coûteux à résoudre, et parfois ils ne sont même pas récupérables. N’oubliez pas que l’achat d’un vélo d’occasion auprès d’un vendeur privé signifie que le vélo n’est pas couvert par une garantie, ce qui signifie que toutes les réparations seront directement à votre charge. Regardez donc attentivement les photos.

C’est la raison pour laquelle il est si difficile d’acheter un vélo d’occasion en ligne : il peut être presque impossible de repérer les entailles, les bosses ou les dommages sur un vélo à partir d’une simple photo. Si vous n’êtes pas un expert en vélo, nous vous recommandons, comme précédemment, de vous rendre dans un magasin local pour voir ses vélos d’occasion, afin de pouvoir observer de près les imperfections éventuelles – un employé du magasin pourra même vous les signaler.

Analysez les principaux composants

Chaque composant de vélo a un prix, et certains sont plus faciles à remplacer que d’autres. Une nouvelle chaîne peut ne vous coûter que 15 et 30 €, alors qu’un nouveau dérailleur peut coûter trois à cinq fois plus cher, selon le modèle. Lorsque vous parcourez les photos, regardez bien les composants et n’hésitez pas à demander au vendeur combien de kilomètres ils ont parcourus.

Étudiez le cadre, notamment en carbone

En ce qui concerne les dommages au cadre, le carbone est beaucoup plus touché que l’aluminium. Un dommage cosmétique sur un cadre en carbone peut entraîner un problème structurel, et finalement une défaillance catastrophique du cadre. Ce n’est pas bon. Les cadres en aluminium, en acier ou en titane, en revanche, peuvent supporter une petite bosse ou deux, et rester aussi sûrs et praticables qu’avant. Cependant, vous devrez toujours vérifier les soudures, car tout dommage ou fissure à ce niveau pourrait entraîner un problème structurel et une défaillance prématurée. Demandez au vendeur si et quand le vélo a été endommagé, que ce soit lors d’un accident ou simplement renversé dans le garage. L’achat d’un vélo qui a subi plus que quelques dégâts est un risque que nous ne vous recommandons pas de prendre.

Il arrive que vous trouviez un vélo bon marché et que vous vous demandiez : ” Ce n’est pas possible que ce soit le prix réel ? “.

Méfiez-vous de ces affichages, car ils sont souvent trop beaux pour être vrais. Le vendeur peut prendre une photo du vélo complet, mais en lisant les petits caractères, vous vous rendez compte qu’il ne vous vend que le cadre.

Il se peut aussi que le vélo soit présenté comme étant “à l’état neuf” et que le vendeur veuille dire par là que le vélo a toujours ses pneus et ses composants d’origine. Avec un peu de chance, vous pourrez le constater sur les photos. Sinon, nous vous recommandons de ne pas vous en mêler.

Comment savoir si un gravel d’occasion est volé ?


En parlant de trop beau pour être vrai, les vélos volés sont souvent vendus à des prix qui semblent incroyables. La raison en est que le vendeur veut se débarrasser rapidement du bien volé et le vendra à un prix incroyablement bas pour y parvenir. Bien entendu, en tant qu’acheteur, vous seriez le propriétaire d’un bien volé : la police pourrait tout simplement venir le récupérer à tout moment, vous laissant avec rien d’autre qu’un gros trou dans votre poche.

Si vous repérez une annonce que vous soupçonnez être un vélo volé, signalez-la aux autorités. Toutefois, si vous n’êtes pas sûr et que vous voulez éviter d’être une victime, vous pouvez prendre certaines précautions.

Les numéros de série ou les numéros d’identification du cadre se trouvent souvent sur la face inférieure du cadre, sous le pédalier, et constituent le principal moyen de savoir si le vélo a été volé. Posez des questions si l’annonce semble trop belle pour être vraie, et si le vendeur ne peut pas fournir le numéro de série du vélo, c’est un énorme signal d’alarme.

Idéalement, vous voudrez une photo du numéro de série du vélo et une copie du reçu original. Comme indiqué plus haut, vous pouvez rechercher le numéro de série dans un certain nombre de bases de données, comme Bike Register, pour savoir si le vélo a été volé.

Comment repérer une annonce de vélo d’occasion louche ou une arnaque ?


Comme nous le savons déjà, vous ne pouvez pas vous fier uniquement aux photos, et il existe sur Internet de nombreux faux vélos qui ressemblent exactement au cadre réel.

Si vous soupçonnez qu’un cadre est faux, demandez au vendeur un reçu original. S’il peut fournir un reçu d’un détaillant réputé, vos craintes peuvent être apaisées, mais s’il ne peut pas, n’ayez pas peur de vous éloigner.

Rassemblez simplement le plus d’informations possible avant même de conclure l’achat.

Acheter un gravel d’occasion : Les avantages et inconvénients

Avantages

  • Moins cher – C’est la principale raison d’acheter d’occasion. Vous pourrez viser un modèle qui coute 2000 € et le payer moitié prix.
  • Meilleur pour l’environnement – Acheter un vélo d’occasion, c’est un peu comme recycler. Cela évite que le vélo ne se retrouve dans une décharge et signifie qu’il y a un vélo neuf de moins à construire.

Inconvénients

  • Pas de garantie – Si une pièce tombe en panne le lendemain de l’achat du vélo, vous devez vous débrouiller seul pour la faire réparer.
  • Moins de choix – Le nombre de vélos d’occasion sur le marché est limité. I
  • Vous devrez peut-être effectuer des réparations et des travaux d’entretien – La plupart des vélos d’occasion nécessitent un peu de travail.
  • Sécurité – Certains composants peuvent s’user et tomber en panne de manière catastrophique sans avertissement.
  • Le vélo ne sera pas parfait – Presque tous les vélos d’occasion ont des défauts.

Si vous avez un budget serré, l’achat d’occasion est un excellent moyen d’obtenir un vélo de haute qualité à un prix abordable. Vous pouvez économiser des centaines, voire des milliers d’euros sur le prix neuf en évitant de payer la majeure partie de la dépréciation en achetant d’occasion. Il existe de nombreux vélos d’occasion sur le marché qui ont encore des milliers de kilomètres à parcourir.

L’un des avantages des vélos est leur simplicité. Acheter un vélo d’occasion, ce n’est pas comme acheter une voiture d’occasion. Le risque est bien moindre, car vous pouvez inspecter chaque composant pour déterminer son état général. Tant que vous faites vos devoirs et que vous inspectez correctement le vélo, vous pouvez être sûr de votre achat. Le risque de se faire arnaquer ou d’acheter un modèle “citron” est minime.

Bien sûr, l’achat d’un vélo gravel d’occasion présente quelques inconvénients. Le principal est que le vélo ne sera probablement pas en parfait état. Il peut y avoir des rayures et des éraflures. Vous devrez probablement effectuer quelques petites réparations ou remplacer quelques pièces pour améliorer le confort. Vous devrez également rencontrer le vendeur et négocier, sauf si vous passez par une plateforme tiers de confiance.

Lire aussi :   Comment bien choisir une veste de pluie pour le vélo ?

🔥 Votre prochain gravel vous attends ici 🔥
Découvrez tous les derniers modèles disponibles ! 🚴‍♀️

JB

JB

Rédacteur-en-Chef

Passionné par le vélo et le running, je partage sur ce blog tous mes conseils pour ceux qui souhaitent se lancer dans le gravel, qu'il s'agisse d'un loisir ou d'une pratique en compétition.
Voir tous mes articles

728x90_bikeinn

Laisser un commentaire