10 conseils pour éviter le vol de son vélo

CONSEILS

pub

🌸 GRAND DESTOCKAGE 🌸

Livraison express chez vous dès le lendemain ! 🚀

🎁 JE FONCE 🎁


Pour ceux d’entre vous qui se sont déjà fait voler leur vélo, vous savez à quel point c’est rageant.

Vous l’avez peut-être laissé quelques instants sans surveillance, pensant qu’il n’y avait pas de danger. Il se peut même que vous l’ayez attaché en pensant qu’il serait en sécurité, pour finalement retrouver votre chaîne cassée et un emplacement vide à la place de votre vélo.

Dans cet article, nous allons vous livrer 10 précieux conseils pour éviter de vous faire voler votre vélo en ville, la journée ou même le soir. Sortez votre bloc note !

Quels sont les critères recherchés par les voleurs de vélos ?

Les voleurs de vélos privilégient les vélos les plus faciles à voler. Ils s’intéressent surtout aux vélos mal sécurisés, de grande valeur ou laissés dans un endroit peu visible. D’une manière générale, en ville, ce sont les vélos électriques qui sont souvent la cible des voleurs, notamment lorsque la batterie est restée dessus. Ensuite, ce sont les vélos de grandes marques, types Specialized, Lapierre mais aussi de simples vélos Decathlon.

Comment la plupart des vélos sont-ils volés ?

La plupart des vélos sont volés parce que leur cadenas a été cassé ou parce qu’ils ont été laissés sans surveillance, même pendant une courte période. Pour dissuader et prévenir les vols de vélos, il faut investir dans des antivols de qualité, les fixer correctement à un objet fixe et éviter de laisser son vélo à la vue des caméras et des passants.


Bien verrouiller son vélo à un point d’attache fixe


Il est inutile d’investir dans un bon antivol si vous ne savez pas vous en servir. Voici comment vous devez faire, avec un U.

Placez votre vélo à côté d’un objet fixe, insérez le U à travers la jante de la roue arrière, entre le triangle arrière du cadre du vélo et autour de l’objet fixe. Vous protégez ainsi les deux parties les plus précieuses de votre vélo.

Il faut laisser le moins d’espace possible pour que les voleurs puissent utiliser leurs outils. Assurez-vous que la clé d’accès au cadenas est orientée vers le bas et tirez fermement dessus pour vous assurer qu’il est bien verrouillé.

Faire en sorte que les deux roues du vélo soient attachées, ainsi que le cadre

Antivol de cadre

  • Idéal pour les courts arrêts
  • Permet de sécuriser la roue arrière

Verrouiller son vélo ne signifie pas seulement sécuriser le cadre. Bien qu’il soit généralement conseillé de verrouiller le vélo par ordre de valeur (cadre, roue arrière, roue avant), il est préférable de sécuriser la plus grande partie possible de son vélo.

En fixant les deux roues du vélo et le cadre à un support fixe, vous éviterez que des voleurs ne s’emparent de certaines pièces. C’est particulièrement vrai pour les vélos dotés de roues à attache rapide. Bien entendu, vous aurez probablement besoin d’un second antivol pour cela, un antivol de cadre par exemple, ou une chaine.

Sécuriser les composants du vélo avec une attache rapide

Les pièces à attache rapide, telles que les roues et la selle, sont souvent des cibles faciles pour les voleurs, car elles peuvent être retirées en quelques secondes. Si votre selle est fixée à l’aide d’un système d’attache rapide, ce n’est qu’une question de temps avant qu’un voleur opportun n’en profite.

Pour les roues à attache rapide, nous conseillons d’au moins verrouiller les roues et le cadre ensemble. Cela se fait normalement à l’aide d’un verrou secondaire à câble, où le cadre est utilisé comme point d’ancrage et où les deux roues sont verrouillées.

Il existe des écrous antivol, comme ceux proposés par Hexlox, qui sont particulièrement efficaces.

Investir dans un bon antivol

Investissez dans un bon antivol. Il est bien trop fréquent de voir des vélos de luxe protégés par des antivols qui ne font tout simplement pas l’affaire. Si le coût d’un bon antivol vous inquiète, sachez qu’il est nettement inférieur à celui d’un vélo de remplacement.

Il existe une grande variété d’antivols, allant de ceux qui résistent aux meuleuses d’angle aux antivols connectés qui peuvent vous avertir sur votre téléphone portable que votre vélo est en train d’être manipulé.

Utiliser plusieurs antivols différents est un excellent moyen de protéger votre vélo contre le vol. De manière générale, un voleur ira au plus facile, donc si vous multipliez les antivols, vous réduisez les risques. La pratique du vélo s’accompagne malheureusement d’un risque de vol, c’est pourquoi il est toujours utile de considérer antivol comme faisant partie du coût de votre vélo.

Utiliser plusieurs antivols, lors des longs arrêts

Antivol Hiplok DX

  • Type d’anti-vol : D/U
  • Récompense : ”Sold Secure Silver”Niveau de sécurité : Haut risque

Alors qu’un seul bon antivol sera probablement suffisant pour un court trajet pour aller faire les courses, si vous prévoyez de laisser votre vélo sans surveillance pendant une période plus longue, l’utilisation de deux antivols différents, tels qu’un antivol en U combiné à un antivol à câble, est un excellent moyen de protéger votre vélo.

Il n’y a pas seulement plus de cadenas à forcer pour les voleurs, mais les différents types de cadenas peuvent nécessiter des outils et des méthodes différents pour les forcer. La combinaison de plusieurs antivols est un excellent moyen de compliquer la tâche du voleur potentiel et constitue un autre moyen de dissuasion.

Attacher le vélo à un point d’ancrage fixe

Lorsque vous attachez votre vélo, veillez à choisir un objet solide et inamovible, tel qu’un arceau à vélos ou un poteau.

Il est indispensable de s’assurer que l’objet auquel vous attachez votre vélo n’est pas déjà cassé et qu’il ne peut pas être facilement manipulé. Et ce n’est pas parce qu’il est fixé que votre vélo ne peut pas être volé. Si le vélo peut être soulevé en même temps que l’antivol, par exemple au-dessus d’un poteau autoportant, n’attendez pas qu’un voleur de vélo tente sa chance.

Choisir un endroit bien visible pour stationner son vélo

Lorsqu’il s’agit de laisser son vélo sans surveillance, un endroit avec une bonne visibilité permettra de le garder à la vue non seulement des gens, mais aussi des systèmes de surveillance.

L’obscurité est une zone idéale pour qu’un voleur potentiel puisse se cacher pendant qu’il s’apprête à voler votre vélo. Placez votre vélo dans un endroit bien éclairé, surtout si vous prévoyez de le laisser dehors la nuit.

Pensez également à attacher votre vélo à proximité des caméras de sécurité. Cela permet non seulement de dissuader les voleurs (car ils risquent d’être pris sur le fait !), mais aussi de les identifier plus facilement par la suite s’ils réussissent à le voler.

Ranger son vélo à l’intérieur chaque fois que c’est possible

Lorsque c’est possible, mettez votre vélo à l’intérieur. Un vélo plus difficile d’accès sera plus sûr qu’un vélo accessible à tous.

Lorsque vous êtes chez vous, attachez votre vélo à l’intérieur de votre maison ou de votre garage. En règle générale, il est préférable d’éviter de ranger votre vélo dans les parties communes d’un immeuble, car il est exposé à un plus grand nombre de personnes de façon régulière.

Si vous vous rendez au travail à vélo, essayez de garder votre vélo à l’intérieur si l’entreprise le permet.

Retirer les accessoires et les objets de valeur

Enlevez tout ce qui a de la valeur et qui peut facilement être pris, comme les sacoches et les lampes.

Les voleurs de vélo ne sont pas regardants, ils s’emparent de tout ce qui peut les intéresser. Vous devriez retirer les sacoches qui coûtent cher – même si elles sont vides – avant de quitter votre vélo.

Les accessoires qui peuvent être retirés facilement et gardés avec vous pendant que vous vaquez à vos occupations devraient toujours l’être.

Faire assurer son vélo, pour le vol et la casse

Pour éviter le stress lié à un vol de vélo, assurez votre vélo.

En général, vous pouvez ajouter à votre assurance habitation une couverture minimale pour votre vélo. Cependant, vous pouvez envisager d’aller plus loin.

L’assurance pour vélo de ville est un excellent moyen de vous donner une certaine tranquillité d’esprit. Si vous ne pouvez pas remplacer facilement votre vélo en cas de vol, cela vaut probablement la peine de dépenser quelques euros de plus par mois. En prime, certains contrats prévoient également une couverture pour vous assurer ou assurer d’autres personnes en cas d’accident.

Lire aussi :   La messagerie et les DM arrivent sur Strava

🔥 Votre prochain gravel vous attends ici 🔥
Découvrez tous les derniers modèles disponibles ! 🚴‍♀️

JB

JB

Rédacteur-en-Chef

Passionné par le vélo et le running, je partage sur ce blog tous mes conseils pour ceux qui souhaitent se lancer dans le gravel, qu'il s'agisse d'un loisir ou d'une pratique en compétition.
Voir tous mes articles

728x90_bikeinn

Laisser un commentaire