Comment choisir ses lunettes de vélo : catégorie, uv…

CONSEILS

pub

🌸 GRAND DESTOCKAGE 🌸

Livraison express chez vous dès le lendemain ! 🚀

🎁 JE FONCE 🎁


Trouver de nouvelles lunettes de soleil pour le vélo est loin d’être une mince affaire. Les lunettes de substitution doivent correspondre à votre budget et votre visage, être jolies tout en protégeant vos yeux.

Mais, cela ne s’arrête pas là, ça serait trop simple ! Il faut savoir quel verre choisir, quelle catégorie de lunettes… bref le choix d’une nouvelle paire de solaires pour le vélo gravel ou de route mérite qu’on s’y attarde un petit instant.

Les critères à prendre en compte dans le choix de lunettes de soleil pour le vélo

Protection UV à spectre complet

La protection solaire protège les yeux des rayons UV nocifs, ceux qui endommagent la peau, par exemple. Il en existe trois types, les UVA, les UVB et les UVC, qui sont présents sous un ciel ensoleillé ou couvert. Les verres que vous sélectionnez doivent offrir une “protection UV à spectre complet” ou, au minimum, porter le label UV400, couvrant uniquement les UVA et les UVB. Les rayons UVC représentent les plus nocifs, mais ils sont presque tous absorbés par l’atmosphère de la Terre.

Certaines lunettes de soleil pour le cyclisme ne bloquent pas les rayons UV, toutefois celles qui le font ne sont pas forcément hors de prix. Une paire classique offre la même protection contre les UV que les lunettes les plus chères du marché. Toutefois, il ne faut pas s’attendre à ce que la qualité des verres soit la même. Un verre de qualité procure une expérience visuelle plus agréable au cycliste, car ce qu’il voit est plus net et plus clair, avec une déformation limitée.

Le champ de vision

Vous est-il déjà arrivé de faire un mouvement précipité pour éviter un nid-de-poule, un débris de verre ou un autre objet que vous n’avez vu qu’au dernier moment ? Cela pourrait être dû au fait que vos lunettes actuelles ont un mauvais champ de vision, c’est-à-dire que le porteur voit tout ce qui l’entoure lorsque les yeux se concentrent sur un point central.
Pour les cyclistes, il s’agit du bas de la route, par exemple. Un plus grand champ de vision signifie plus de temps pour réagir afin d’éviter les angles morts et les dangers potentiels.

Lire aussi :   Pourquoi les cyclistes portent des tenues en lycra ?

Votre champ de vision affecte directement la manière dont vous interagissez avec la route et votre environnement. Les lunettes doivent vous permettre d’avoir une bonne vision périphérique et des lignes de vue horizontales et verticales claires afin que votre conduite se déroule en toute sécurité.
L’amélioration du champ de vision est l’un des avantages des grandes lunettes de type “bouclier” que l’on voit partout sur les visages des cyclistes. Beaucoup de ces modèles sont sans monture, ce qui augmente encore le champ de vision du porteur.

La transmission de la lumière visible (VLT%)

La transmission de la lumière visible (VLT%) détermine la quantité de lumière qui passe à travers un verre. Plus les valeurs sont élevées, plus la lumière passe et plus la luminosité et la clarté de la vision sont élevées. Les niveaux plus faibles de VLT s’accompagnent de teintes plus foncées et d’une réduction de l’éblouissement, car une quantité moindre de lumière atteint les yeux. L’éblouissement est une réduction de la vision, à la fois physique et subjective, en raison des contrastes lumineux intenses dans le champ de vision.

Le VLT dépend de la couleur et de l’épaisseur des verres, de leur composition et de leurs traitements respectifs. Des teintes avec un VLT compris entre 10 et 18 % sont fréquentes dans les lunettes de cyclisme habituelles. Les verres avec des valeurs VLT plus faibles sont généralement dotés d’un traitement réfléchissant. Cela en fait un bon choix pour rouler sous un soleil très brillant, comme près de la surface de l’eau, en raison de la réflexion.

Lire aussi :   Comment convertir les watts en calories brulées à vélo ?

La valeur VLT nécessaire à un cycliste varie en fonction de l’endroit où il roule et des conditions. Cela explique pourquoi les fabricants proposent différentes possibilités de verres pour chaque monture. Un excès de lumière transmise fatigue les yeux. Une quantité insuffisante crée une image plus sombre et peu contrastée de la route, ce qui est finalement dangereux. Le TLV est divisé en cinq catégories.

Les différentes catégories de verres pour les lunettes de vélo

 Lunettes Oakley Sutro S Bleu Marine Mat 

Prizm Sapphire

  • Transmission de la lumière: 12 %
  • Lumière Brillante
  • Contraste augmenté

  • Catégorie 0 : Transparent ou très peu teinté pour une transmission maximale de la lumière, souvent utilisé en intérieur ou par temps gris. 80 à 100 % de TLV
  • Catégorie 1 : Légère teinte offrant un TLV modeste, adaptée aux conditions de ciel couvert ou de faible luminosité. 43 à 80 % VLT
  • Catégorie 2 : La teinte moyenne permet une réduction de la lumière modérée. Elle est généralement utilisée pour les activités de plein air dans des environnements moyennement ensoleillés. 18 à 43% VLT
  • Catégorie 3 : Couleur foncée pour une réduction réduite de la lumière, idéale pour les conditions de fort ensoleillement. 8 à 18% VLT
  • Catégorie 4 : Une teinte très foncée pour une réduction minimale de la lumière, particulièrement conçue pour les conditions extrêmement lumineuses ou les sports de haute altitude. 3 à 8% VLT

L’influence des couleurs des verres de lunettes de cyclisme

La couleur des verres diffère également en raison de la lumière ambiante et des conditions météorologiques, et la plupart des cyclistes auront besoin de plus d’une paire de lunettes. Comme un revêtement réfléchissant, la couleur des verres n’a pas d’effet sur leur efficacité à bloquer les rayons UV. Veillez donc à ce que vos lunettes offrent une protection d’au moins 400 UV.

Lire aussi :   Les vélos sont-ils unisexes ?

Voici les couleurs de verres les plus fréquemment utilisées pour le cyclisme.

  • Gris : Adaptés aux conditions lumineuses et ensoleillées, les verres de couleur grise offrent la plus grande polyvalence, une véritable perception des couleurs et une réduction de la luminosité sans trop de distorsion.
  • Ambre : Ces verres améliorent la perception de la profondeur et le contraste des couleurs dans des conditions de faible luminosité et de clarté, ce qui les rend idéaux pour rouler dans un ciel partiellement nuageux ou couvert.
  • Rose : Renforce le contraste par temps couvert ou nuageux et améliore la visibilité dans des conditions de faible luminosité. C’est un bon choix pour les longues journées en selle, car le rose filtre la lumière bleue, ce qui évite la fatigue oculaire.
  • Jaune : Idéal pour améliorer la visibilité par faible luminosité, tôt le matin, tard le soir et par temps brumeux. Les verres jaunes améliorent la perception de la profondeur et le contraste dans ces conditions, faisant ressortir les obstacles.


Les lunettes ne peuvent être efficaces si elles ne sont pas adaptées correctement. La monture doit être proportionnelle à la forme et à la taille de votre visage, s’adapter confortablement à votre nez et à vos oreilles et ne pas bouger pendant que vous transpirez.

Le meilleur des conseils est de, si possible, pouvoir essayer vos prochaines lunettes de soleil pour le vélo en magasin afin de vous assurer qu’elles vous iront parfaitement. Sinon, vérifiez que vous pouvez renvoyer votre commande sans frais supplémentaires si jamais vous vous êtes trompés de modèle.

🔥 Votre prochain gravel vous attends ici 🔥
Découvrez tous les derniers modèles disponibles ! 🚴‍♀️

JB

JB

Rédacteur-en-Chef

Passionné par le vélo et le running, je partage sur ce blog tous mes conseils pour ceux qui souhaitent se lancer dans le gravel, qu'il s'agisse d'un loisir ou d'une pratique en compétition.
Voir tous mes articles

728x90_bikeinn

Laisser un commentaire